Transtec en Afrique Centrale : Évaluation intermédiaire des Programmes Aires protégées en République Démocratique du Congo, Afrique Centrale

En Janvier dernier, le Consortium Transtec a été chargé par l’Union Européenne de réaliser l’« Evaluation intermédiaire des Programmes Aires protégées en RDC, Afrique Centrale », dans le cadre du contrat-cadre SIEA 2018 Lot 1 Sustainable management of natural resources and resilience. L’évaluation est actuellement en phase de démarrage et documentaire ; elle aura une durée de 6 mois, et a pour objectif de réaliser :

  • L’évaluation finale de l’action « Appui à la Politique Nationale de Conservation et Gestion des Forêts et de la Biodiversité » (RDC, 10ème FED), visant à l’amélioration de la gouvernance économique des ressources naturelles, à la gestion durable des aires protégées et à la préservation de la biodiversité. Cette action a bénéficié au Parc National (PN) de la Salonga, au PN des Virunga, au PN de la Garamba et à la Réserve de la Biosphère de Yangambi et Kinsagani.
  • L’évaluation finale de l’action « Partenariats Public-Privé : un mécanisme pour s’acquitter des mandats en matière de conservation, de développement et de réduction de la pauvreté dans et autour des aires protégées prioritaires d’Afrique centrale », qui vise à contribuer à la protection efficace et durable de parcs nationaux cruciaux en Afrique Centrale (PN de la Salonga, PN des Virunga, PN de la Garamba, PN Odzala-Kokoua, PN de Nouabalé-Ndoki et PN de Zakouma).
  • L’évaluation intermédiaire du projet « Environnement et agriculture durable pour la sauvegarde des sites biologiques prioritaires de la République Démocratique du Congo » (11ème FED, RDC), visant à contribuer à la protection et à la valorisation durable de la biodiversité des Parcs Nationaux ; ce projet vise aussi à encourager et valoriser durablement la production agricole, forestière et les services écosystémiques au bénéfice du développement socio-économique des populations riveraines des Parcs Nationaux de la Garamba, de la Salonga, de l’Upemba et des Virunga ainsi que de la Réserve de Biosphère de Yangambi.

L’équipe d’experts mobilisée pour cette évaluation est composée de 6 évaluateurs couvrant les thématiques de la gestion des Aires Protégées, de l’aménagement du territoire, du secteur minier, de la biodiversité, du FLEGT (Forest Law Enforcement, Governance and Trade, ou « Programme pour l'application des règlementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux »), de l’agriculture durable et la pêche, et des conflits faune-population ; ainsi que d’un expert en appui graphique et analyse de données.

Le défi est donc de taille pour l’équipe, qui va devoir adopter différentes approches d’évaluation : par programme et par site, en plus de l’approche transversale qui analyse les thématiques plus générales des droits humains, de l’égalité des genres et du changement climatique.

 

Publié le 19/06/2020


 
Fermer X